Qu’est ce qu’être anti-impérialiste dans la France de 2013 ?

Tzvetan Todorov : La vie est une oeuvre en soi
LIBAN : un "casque bleu" belge victime du terrorisme israelien
Le nord-est de la Syrie et l’Irak, ultime enjeu de la bataille contre le terrorisme

L’impérialisme est un système appelé dans la presse ” communauté internationale” et qui constitue aujourd’hui la forme de domination économico-militaro-politique à l’échelle du capitalisme planétaire. Constitué de différents chaînons étatiques où chaque Etat membre à sa fonction, il voit converger vers ses centres principaux les flux financiers, commerciaux, humains nécessaires à sa domination mondiale absolue bien que contestée.

A la tête de l’impérialisme se trouve les Etats-Unis. On ne peut lutter contre un impérialisme sans lutter contre tous les autres, évidemment. Mais nous, en France, nous sommes les mieux placés pour lutter contre le chaînon français de l’impérialisme. Aux Etats-Unis aussi il y a des frères noirs, latinos, amérindiens et blancs conscients du système de privilèges qui eux aussi luttent contre leur impérialisme et donc contre tout l’impérialisme.

Le gros mensonge de certains milieux chauvins français consiste à épargner l’impérialisme français en faisant croire qu’il n’y aurait d’impérialisme qu’étasunien ou “impérialo sioniste”mais l’impérialisme est global et ne peut être limité à un ou deux pays.

Tout comme la France en plus de ses intérêts économiques propres a comme fonction d’assurer l’ordre pour le compte de tout l’impérialisme dans toute l’Afrique de l’Ouest et du nord, son ancien domaine colonial, dans ce cadre général, l’Etat d’Israël a une fonction précise pour l’impérialisme, elle consiste à maintenir l’ordre dans la région arabo-persique pour le compte de tout le système, Union européenne comprise puisque elle est même le premier partenaire commercial d’Israël.

Bien sûr cela n’empêche pas des rivalités ponctuelles entre Etats membres de la chaîne impérialiste un peu comme une troupe de hyènes qui se disputent les restes d’un animal constitue malgré tout une seule et même meute.

Du coup, la tâche des militants est double : A la fois elle consiste à lutter contre notre propre impérialisme à travers toute notre action politique, cela implique de dénoncer le système raciste français, négrophobie, islamophobie, dans tous les domaines, celui de l’emploi, du logement, de l’administration, des relations avec la police; cela implique de refuser les subventions de l’Etat français exploiteur de l’Afrique, cela implique de dénoncer les aventures militaires de l’armée française, cela exige de dénoncer le maintien du régime colonial dans les actuelles colonies appelées département, régions ou territoires “d’outre mer”, cela nous amène également à dénoncer le discours social chauvin de la gauche qui comme la droite parle d’intégration à la nation française , d’intérêts supérieurs du pays, d’expansion de l’économie française; autant de formules pour nous enrôler tous derrière le drapeau bleu, blanc, rouge.

Dans le même temps, cette tâche nous impose de nous opposer à l’impérialisme étasunien en dénonçant ses actions, en refusant de collaborer avec lui ou avec ses ramifications comme les Etats du Golfe, Qatar en tête, en refusant la main tendue pleine de sang qu’il tend à certains acteurs politiques des quartiers populaires par exemple, ce qui va jusqu’à les inviter dans son ambassade, l’antre du diable, ou encore jusqu’à leur payer des voyages sur mesure à travers son territoire usurpé aux Indiens, il y a quelques siècles.

Bien sûr là encore le soutien à la Résistance palestinienne, arabe, iranienne est fondamental, incontournable, sans la moindre équivoque. C’est tout cela être anti impérialiste.

Youssef Boussoumah

Mai, 19 2013

Source :

https://www.facebook.com/Youssef.Lourdess/posts/652664351416972

COMMENTS