Un rapport dénonce les conditions de détention d’enfants palestiniens en “Israël”

L’ère Obama, la fin d’une illusion
L’Australie, première nation victime du changement climatique ?
Les sayanim : des « agents dormants » très actifs au service d’Israël

Ces jeunes détenus, une fois sortis de prison, ont des cau­chemars et des crises d’angoisse, précise ce document publié lundi. Save the Children ajoute que, depuis 2000, l’armée “israé­lienne” a arrêté plus de 8.000 enfants pales­ti­niens en Cis­jor­danie, la plupart accusés d’avoir lancé des pierres sur les forces de sécurité. Des sus­pects d’à peine 12 ans ont été tra­duits devant des tri­bunaux militaires.

Sur ces enfants détenus, 98% ont déclaré avoir subi des vio­lences phy­siques ou ver­bales de la part des soldats “israé­liens”, a déclaré ce mardi à Ramallah, en Cis­jor­danie, Eyad al Aradj, l’un des res­pon­sables de l’organisation de pro­tection de l’enfance. Le rapport est basé sur le témoi­gnage de 292 Pales­ti­niens âgés de moins de 18 ans qui ont purgé une peine dans les prisons “israéliennes”.

Reuters, mercredi 14 mars 2012

COMMENTS